Dans un monde en perpétuelle recherche d’efficience énergétique, le choix des systèmes de chauffage et de refroidissement est crucial pour les bâtiments industriels et tertiaires. Avec la montée en puissance des préoccupations environnementales, vous vous demandez peut-être comment les aérothermes à eau, tels que ceux proposés par Exeltec, se comparent aux solutions conventionnelles. Nous allons explorer ensemble les caractéristiques techniques et les avantages de ces équipements, tout en examinant leur impact sur la consommation d’énergie et l’efficacité thermique. 

L’aérotherme à eau chaude : un système innovant

Exeltec, spécialiste du chauffage par aérotherme à eau, propose une gamme complète qui répond aux besoins spécifiques de chaque bâtiment et activité. Les aérothermes à eau chaude sont des solutions de chauffage et de refroidissement utilisant un fluide caloporteur généré par différents appareils tels que chaudières ou pompes à chaleur. Grâce à leur carter en acier et leur installation flexible (au plafond ou sur le mur), ces systèmes offrent un confort thermique enveloppant et une régulation précise de la température.

L’aérotherme à eau chaude d’Exeltec se distingue par sa simplicité d’installation et sa facilité d’entretien. Avec un devis clair, une livraison organisée, et un montage simplifié, ces systèmes réduisent la complexité des travaux d’installation traditionnels. Cela contribue à une mise en service plus rapide et à des coûts réduits tout au long de la durée de vie de l’équipement. Pour en savoir plus sur ces systèmes et comment ils peuvent s’adapter à votre espace, consultez cet avis.

Les systèmes conventionnels de chauffage

Les systèmes conventionnels de chauffage incluent les chaudières à gaz, les chauffages électriques, et d’autres équipements plus anciens tels que les convecteurs ou les radiateurs à eau. Bien qu’éprouvés, ces systèmes peuvent manquer de flexibilité et d’efficacité énergétique, surtout dans des bâtiments mal isolés où la déperdition de chaleur est importante.

La consommation d’énergie des systèmes conventionnels peut varier fortement en fonction de l’âge et de l’entretien de l’équipement. Les vieilles chaudières, par exemple, consomment généralement plus de gaz ou de fioul pour produire la même quantité de chaleur qu’une unité plus moderne et plus efficace. De plus, ces systèmes peuvent contribuer à des émissions de gaz à effet de serre plus élevées.